logo_boldair

Venez découvrir le Bol d’Air Jacquier au cabinet et faire une séance gratuite.

L’intérêt de cet appareil est d’améliorer sa respiration, non pas par l’apport supplémentaire d’oxygène mais par une meilleure utilisation de l’oxygène dans l’organisme.

LA SOUS OXYGÉNATION

appareil-bol-d-air-jacquier-au-panier-du-bien-etre2Nous sommes tous à des degrés divers sous oxygénés !
Pour une simple et bonne raison, c’est que le corps dépend uniquement de l’apport d’O2 (oxygène) permanent, en effet il n’est pas capable de le fabriquer et ni même de le stocker.
Aussi, le taux d’O2 contenu dans l’air ambiant est constant à hauteur de 21%, ce n’est donc pas la carence d’O2 qui provoque une sous oxygénation mais l’insuffisance à assimiler cet O2.
On appelle l’insuffisance une « hypoxie» causée souvent par des facteurs environnementaux et notre hygiène de vie.

 

slide1

L’OXYGÈNE (O2) SOURCE DE VIE

Quelques minutes sans oxygène suffisent pour que la vie s’arrête !

La respiration est vital pour amener l’énergie indispensable au bon fonctionnement de votre organisme et au cœur des tissus, l’oxygène participe grandement à transformer votre alimentation et donc vos nutriments en énergie.

L’O2 SOURCE DE DUALITÉ

atelier-oxygene2La respiration est un échange constant entre notre monde intérieur et notre environnement, un trait d’union avec la vie, ce trait d’union est la traduction du mot Yoga, discipline ascétique pour certains qui repose sur « l’art du bien respirer ». C’est une façon de recevoir et de donner, une communication bienveillante avec soit même en quelque sorte. Respirer, sentir, ressentir, c’est cultiver le discernement, le libre arbitre et donc une forme certaine de liberté !
C’est aussi donner de la vie et de la force à ses émotions, la capacité à se faire confiance à soit.
Respirer, faire entrer et sortir l’air sans à coup et avec conscience amène la légèreté, nourrie la créativité et l’expression vraie de soit.
Mieux respirer aide à être responsable !

LE BOL D’AIR, UNE MÉTHODE NATURELLE POUR AMÉLIORER LA BIODISPONIBILITÉ DE L’OXYGÈNE

Ce n’est ni un diffuseur d’arôme, ni un générateur d’air, ni un bar à oxygène et ne permet pas de ioniser de l’air.
Il est simple d’utilisation : 3 à 15 minutes par jour régulièrement ou sous forme de cure intensive plusieurs fois dans l’année, chez soi ou chez votre praticien pour une bonne prévention de santé et augmenter votre vitalité mais également pour l’accompagnement de soins dans le cadre de pathologies diverses et plus ou moins invalidantes et lourdes.

Cette méthode ne remplace pas les soins médicaux ni les diagnostics mais est au contraire parfaitement compatible !
Le bol d’air est aujourd’hui soutenu par de nombreux travaux scientifiques et est à ce titre une méthode unique et puissante.